ben barka

ben barka oct 2016

L’Institut Mehdi Ben Barka – Mémoire Vivante

et le

SNES – FSU

appellent à un rassemblement à sa mémoire

 51 ans après …

– La déraison d’Etat doit faire place à la raison politique et à la vérité.

– Soutien aux victimes de la disparition forcée contre l’oubli et l’impunité.

 

Le samedi 29 Octobre 2016 à 18H00

Boulevard Saint-Germain face à la Brasserie LIPP

Métro : Saint-Germain-des-Prés ou Mabillon

 

Avec le soutien de : (premiers signataires) :

Association des Marocains en France (AMF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM), Association des Marocains de Belgique pour les Droits de l’Homme (AMBDH), AMDH (Paris-IDF), Forum Marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ-France), Association des Parents et Amis des Disparus au Maroc (APADM), Fédération Euro-Méditerranéenne contre les Disparitions Forcées ( FEMED), Parti Socialiste Unifié en France (PSU-Maroc), La Voie Démocratique en France, Parti de l’avant-garde démocratique socialiste- Fédération d’Europe (PADS-Europe), Union socialiste des forces populaires (USFP-France), Association Mémoire Vérité Justice France (MVJ France), Association Française d’Amitié et de Solidarité Peuples Afrique (AFASPA), Fondation Frantz Fanon, Comité de vigilance pour une paix réelle au Proche-Orient (CVPR-PO), Sortir du colonialisme, Le Manifeste des Libertés, Parti communiste français (PCF), Parti socialiste, Europe Écologie les Verts (EELV), La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), le Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC), CEDETIM/IPAM, association Femmes plurielles, Alternative Libertaire, Collectif Faty-Koumba (Association des Libertés, Droits de l’homme et non-violence), Fédération des tunisiens citoyens des deux rives (FCTR), Association des Tunisiens en France (ATF), Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) …

 

« Ce qui importe c’est la définition des pouvoirs et des responsabilités devant le peuple, et la mise en place d’institutions authentiquement populaires »  Mehdi Ben Barka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *