RASSEMBLEMENT POUR LA LIBERATION IMMEDIATE DU REFUGIE STATUTAIRE MAROCAIN ZINE El-ABIDINE ERRADI

DETENU A LA PRISON D’AIT MELLOUL AU MAROC EN GREVE DE LA FAIM DEPUIS LE 10/04/2018


Zine el-Abidine Erradi, militant pour les droits humains au Maroc, activiste engagé au sein de la lutte de la ville de Sidi Ifni au Maroc depuis 2005, a été arrêté et condamné deux fois suite aux mouvements sociaux de Sidi Ifni Ait Baamrane en 2008 et en 2011.
Réfugié statutaire en France depuis 2017, il s’est vu octroyer un sauf-conduit par la préfecture de Cergy pour pouvoir se rendre au Maroc suite au décès de son père.

Dès son arrivée, il a été interpellé et arrêté à sa descente de l’avion par des policiers en civil sur le tarmac pour un contrôle dit « routinier » qui n’était en réalité qu’une nième arrestation arbitraire de militant.e par les autorités marocaines.
Zine el-Abidine devrait bénéficier de l’entière protection de la France comme le dispose la Convention de Genève sur les Réfugiés de 1951.

Zine el-Abidine mène depuis le 10 avril une grève de la faim illimitée pour protester contre sa détention.
Tandis que la mobilisation se poursuit, contre loi Asile et Immigration, la libération effective de notre camarade Zino serait une victoire pour tous.tes. Un droit de l’asile qui protège est un droit de l’asile qui empêche les représailles de régimes autoritaires à l’encontre de réfugié.e.s auxquel.les la France a officiellement reconnu la protection.

Aujourd’hui la vie de Zine El Abidine est mise en danger tant du fait de ses conditions de détention que parce qu il a entamé une grève de la faim.
Il est urgent de se mobiliser contre le refus de l’Etat Français d’assumer sa pleine responsabilité dans l’emprisonnement de Zine El Abidine. qui lui imposerait d’exiger qu’ il sorte sans délais de la prison de Ait Melloul.

De fait France s’est rendue directement complice des pratiques répressives du régime Marocain.
Le comité de soutien au réfugié politique marocain Zine el-Abidine, qui compte plusieurs organisations et individu-e-s a pour objectif sa libération et son retour immédiat en France.

Il appelle à un rassemblement devant le bureau parisien du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR), ce lundi 23 avril 2018 à partir de 18h30.

Lundi 23/04/2018, à partir de 18h30

Devant le bureau parisien du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés

7, rue Henri Rochefort, Paris 17e ; Metro Malherbes

Contact : comite.zineelabidine@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *